ACTUELLEMENT

Jusqu'au 28 novembre 2014

Consommé d'artistes 4
Traces et croisements temporels

Sur une proposition de Kristina Depaulis



Cette nouvelle et dernière proposition de Consommé d'artistes ( éditions précédentes en 2008, 2010 et 2012) pose la question de la trace en réactivant la mémoire des trois précédentes éditions. Le dispositif est évolutif et changera au rythme des événements.

LES RENDEZ VOUS

> Du 15 au 18 octobre, 
  Du 22 au 25 octobre            17h30 : Performance du Théâtre Oracle
  Du 19 au 22 novembre
  Du 26 au 28 novembre 

> Samedi 8 novembre, toute la journée : Intervention collective d'Hélène Leflaive, Performance d'Aurélie Gatet / Installation d'Hannah Husberg / Proposition de Pan Chen Yu / Lecture criée et sortie du catalogue "Consommé d'artistes 4"/ Performance du Théâtre Oracle

> Vendredi 14 novembre : Performance dansée, prolongement et restitution d'archive d'Eve Ariza avec la complicité de Monica Cervos

> Samedi 22 novembre : Paroles d'artistes en vidéo conférence


-------
Texte de Katrin Gattinger "Borderknots" dans le cadre de l'exposition
 

------------------------------------------------------------------------------------------------------------
 

HORS LES MURS / ORLÉANS


GIGOGNES EN GIGOGNES
Une carte blanche à  LAC&S- Lavitrine
Du 2 au 25 octobre 2014

Jean Marc Berguel, Kristina Depaulis, Marie-Laure Moity, Dominique Thébault



Invitation de "Le Pays où le ciel est toujours bleu"
Oulan Bator, Pôle d'art contemporain - ORLEANS


Quatre artistes du collectif  LAC&S Lavitrine proposent ici une exposition intitulée « Gigogne en gigogne » comme la métaphore de la mobilité inhérente aux rapports que nous entretenons avec le lieu et dont ils font leur aire de jeu.
Cette présentation d’œuvres est conçue comme un périple dans un espace aux contours indistincts et pourtant bien réels. Leurs propositions artistiques s’emboîtent, se combinent et  élaborent progressivement une série de questionnements sur les zones de croisement, de contact, de perméabilité, de résonance, ...de connivence. 
Ils cherchent à construire des ruptures dans la perception de l’espace de présentation qui passe par une série d’expériences où le lieu devient sujet, support, objet, projet. 
Au delà des rapprochements entre les œuvres propres à tout projet d’exposition collective, les liens de localisation, de déploiement, de déplacement, de glissement de l’espace physique vers l’espace mental s’affirment comme de véritables enjeux de leurs propositions artistiques.


Infos pratiques

Le Pays où le ciel est toujours bleu
Oulan Bator
Pôle d'art contemporain
20 rue des Curés à Orléans
www.poctb.fr
02 38 53 11 5


 







Retrouvez-nous sur notre page Facebook !  Images intégrées 1