PROCHAINEMENT


EN VITRINE A LAVITRINE

YUTING SU " LA PARADE"

Du 18 décembre 2014 au 6 février 2015

Visible tous les jours depuis la rue
Eclairé jusqu'au 23h00




L’association LAC & S présente son édition estivale de « En vitrine à Lavitrine», dont le principe est de pro­poser à de jeunes artistes d’investir la vitrine de la galerie, située dans le centre-ville de Limoges. Les œuvres présentées sont visibles de jour comme de nuit depuis la rue, au gré de la déambulation du public.

Pour cette nouvelle édition, LAC&S a proposé à Yuting SU, récemment diplômée de l’École Nationale Supérieure d'Art de Limoges, de prendre possession de l'espace  pour offrir au regard du passant, du spectateur, une œuvre à la frontière du burlesque et de l'absurde.

Teintée d'humour, son installation présente des petites voitures télécommandées sur lesquelles se dressent des silhouettes animales. Celles-ci s’entrechoquent à la manière des auto-tamponneuses de fêtes foraines. C’est donc l’univers du loisir et du jeu que sollicite l’artiste mais transposé au monde animal. La thématique du loisir est sous-jacente dans a démarche artistique que poursuit Yu-Ting Su, qui interroge constamment la valeur travail.

« Avant d’arriver en France, je me questionnais : Pourquoi sommes-nous sans cesse en train de travailler”? Dès notre naissance nous tombons dans un cadre où le travail est un but synonyme de survie.Ce cadre est celui d’une société́ de consommation à laquelle nous sommes confrontés tous les jours. Le travail est alors dissocié de toutes formes de plaisir, puisque nous travaillons pour gagner de l’argent et non plus par convictions ou encore par passions. Cette contrainte nous oblige donc à effectuer les mêmes actions répétées quotidiennement.
Mon travail est inspiré par mon expérience professionnelle. Il exprime pourquoi nous répétons toujours les mêmes activités dans notre vie. Ainsi j’ai réalisé́ plusieurs interventions plastiques en utilisant des techniques diverses : Dessin, peinture, vidéo et différents supports : film transparent, fumée, des matériaux de récupération, afin de démontrer en quoi notre société́ agit sur notre physique et notre moral et en quoi le travail est une contrainte. » Y.Su



Retrouvez-nous sur notre page Facebook !  Images intégrées 1